Vélotopia à Ciné32

velotopia

Un temps de rencontre avec son voisin a été pris avant la projection du film Vélotopia pour échanger sur le pourquoi de sa venue et ses attentes du film.

Avant le débat, un sondage a été réalisé à main levée :

–          Qui a un vélo ? 18/18
–          Qui l’utilise ? 13/18
–          Qui l’utilise comme moyen de transport quotidien ? 7/18
–          Qui l’utilise à Auch ? 4/18
–          Qui souhaite faire du vélo son moyen de transport après le visionnage du film ? 3/18

Il a ensuite été proposé de parler de ce qui est bien pour la pratique du vélo à Auch.

Sont intervenues des personnes pratiquants de façon régulière le vélo à Auch et d’autres ayant certains freins vis-à-vis de cette pratique.

Eléments positifs à la pratique du vélo à Auch
–          L’aménagement des berges reliant le Nord et le Sud de la basse-ville
–          Bien que la haute-ville soit difficilement accessible (dénivelé), des solutions alternatives peuvent être trouvées comme laisser son vélo en basse ville et monter à pied ou bus ; acheter un vélo électrique
–          L’existence de l’atelier du vélo pour apprendre à réparer son vélo (permanences au Garros). L’atelier fourni aussi des vélos. L’adhésion est à prix libre et l’association est à la recherche de vélos (quelque soit leur état) et de bénévoles.

Eléments à améliorer
–          Manque d’aménagements en dehors des berges (piste, itinéraire cyclable), une mise en œuvre rapide serait nécessaire pour sensibiliser les habitants à la pratique du vélo
–          Certains secteurs (carrefours, …) sont dangereux et des contraintes dans le centre historique
–          Montée vers la haute-ville difficile : créer un funiculaire, aider à l’achat de vélo électrique,…
–          La route d’Agen récemment aménagée pose question avec ses trottoirs très larges mais sans aménagement de piste cyclable. Philippe, membre d’ATT indique que l’association travaille avec la mairie sur ce sujet d’itinéraire cyclable et qu’une piste cyclable « virtuelle » avait été créée sur cette axe pour alerter la mairie.
–          La rue du 8 mai sera prochainement aménagée, la place du vélo sera-t-elle anticipée ?
–          En milieu rural le cycliste semble moins bien accepté qu’en milieu urbain : besoin de sensibilisation comme des panneaux rappelant le partage de la route auto/vélo, réalisation de manifestation (vélorution et autres exemples en Allemagne) autour du vélo
–          Il manque des abris pour les vélos dans la ville.
–          Les liaisons entre Auch et les villes voisines difficiles et pas très sécurisées.
–          Certaines villes donnent des cours de vélo, ce besoin c’est déjà fait ressentir au Garros (demande de certaines femmes) et l’atelier du Vélo travaille sur ce sujet

Un échange sur la place du vélo a eu lieu : route ou trottoir ?
Certains pensent que le vélo, en tant que véhicule, doit se faire sur la route, mais d’autres précisent qu’en période de pointe certains axes ne sont pas agréables (bouchon, difficile de doubler, être bloquer derrière un camion), sauf à rouler sur les trottoirs. Ce sujet mérite une discussion sur le partage des espaces.

Nadia Baïtiche-Moine, adjointe au maire en charge de l’agenda 21 et du plan climat énergie territorial, présente, a pu apporter certains éléments de réponse sur les actions en cours par la municipalité, à savoir :
–          La municipalité a pour objectif de redonner la place au vélo dans la ville pour tout le monde
–          Un travail est en cours avec les associations sur le tracé d’itinéraire, notamment entre la gare et la haute ville
–          Les citoyens seront également mobilisés pour ce travail avec un stand sur la mobilité sera présent lors de la journée de la transition citoyenne du 27 septembre au Garros, et une permanence ouverte de 15h à 19h tous les premiers mercredi du mois avec les élus écologistes.
–          Concernant l’aménagement de la route d’Agen, la piste cyclable initialement prévue a été abandonnée suite à une jurisprudence sur un problème de cohabitation vélo/piéton sur un trottoir à Strasbourg. Le plan vélo Auch a donc été réfléchi sur la chaussée et non sur le trottoir.
–          Le travail en cours porte également sur la signalétique à mettre en place, le marquage au sol, le plan de communication, la régulation de la vitesse, les liaisons avec les communes voisines, sensibilisation sur la place de vélo sur la chaussée…
–          L’idée de subventionner l’achat de vélo électrique pourra être creusée.

Merci à Anne, Elsa, Jean-Pierre, Nadia, Pascale, Pierric, Philippe, Sigrid, Sylvie et aux autres spectateurs pour leur participation à la projection et au débat.

Les commentaires sont fermés.